Sans doute pour mener le travail de toute une vie que va nous décrire cette semaine Valérie Chansigaud, faut-il au départ une disposition à l’émerveillement. Toute jeune, elle a fondé une revue entièrement consacrée aux scorpions, pseudo-scorpions, aux faucheux et aux araignées...

Tarentules- gravure de Eleazar Albin - 1754
Tarentules- gravure de Eleazar Albin - 1754 © Getty / Science & Society Picture Library

Série : "Valérie Chansigaud et l’immense toile de la nature"

Sans doute pour mener le travail de toute une vie que va nous décrire Valérie Chansigaud, faut-il au départ une disposition à l’émerveillement.

Toute jeune, elle a fondé une revue entièrement consacrée aux scorpions, pseudo-scorpions, aux faucheux et aux araignées. Il va être beaucoup question de ces premiers pas aujourd’hui. 

Devenue historienne de l’environnement, elle a versé dans les disciplines de pointe que mobilise l’écologie : biologie, génétique… Mais elle garde toute leur place aux sciences naturelles par lesquelles elle a débuté. Le monde peut être mis sens dessus dessous : l’araignée continue de tisser sa toile. Permanence et patience.

Attention cependant aux avertissements que lancent les spécialistes. L’araignée ne peut revenir sur le tissu détérioré.

Notre parcours de la semaine tiendra aussi un compte, un grand compte, des représentations culturelles. Voici, pour la bonne marche de l’histoire, une légende qu’on retrouve dans le judaïsme, le christianisme, l’Islam. A un moment de leur vie, le roi David, Jésus enfant et aussi bien le Prophète ont eu à se protéger de leurs ennemis. Qu’ont-ils fait ? Ils se sont réfugiés dans une grotte. Et qu’à fait l’araignée qui se tenait à l’entrée de la grotte ? Elle a bien vite tissé une toile qui a trompé les poursuivants, lesquels ont poussé plus loin, persuadés que l’endroit était abandonné.

Bien avant d’être sauvé ainsi, David avait demandé à Dieu : « Pourquoi avoir créé cette petite bestiole inutile ? Et Dieu avait répondu: « Le jour où tu comprendras viendra. »

Il n’y a pas de petites bestioles inutiles non plus qu’il n’y a de créatures entièrement utiles ou entièrement nuisibles.

Le site personnel de Valérie Chansigaud

Le site de l'Association Française d'Arachnologie

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.