Vignes du domaine de la Romanée-Conti
Vignes du domaine de la Romanée-Conti © cc / Michal Osmenda

Climat ? Le mot n’a pas, en Bourgogne, le même sens qu’ailleurs. On en a dénombré 1247 exactement. Ce sont de petits terroirs viticoles spécifiques qu’on désigne avec des adjectifs étranges ; s’ils sont situés sur des sols pierreux, on dira qu’ils sont cras, crais, criots ; sur des sols argileux : argillières, largillières… Ce qui les réunit, c’est qu’ils occupent des coteaux. En Bourgogne, le climat est en pente.

Mais le vin n’a pas toujours été bon dans toute la région. Vincenot se gargarisait de son fameux « vin à trois ». Il était si dangereux qu’il fallait soit y mettre un tiers d’eau soit prévoir, quand un homme en buvait, deux autres pour le tenir en le ramenant à la maison.

Pour améliorer le vin, comme pour obtenir les nourritures solides devenues fameuses et qui nous retiendront ici, il faut des soins, des savoir-faire et des investissements. Comment donc la Bourgogne a-t-elle pu obtenir sa réputation d’ « auberge de la meilleure part » ?

Les liens

Site de l'association Flotescale

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.