Christoph Blocher en mai 2006 au 36ème Symposium de Saint-Gall (Université de St-Gall en Suisse)
Christoph Blocher en mai 2006 au 36ème Symposium de Saint-Gall (Université de St-Gall en Suisse) © cc / International Students’ Committee

Christoph Blocher, 74 ans maintenant, s'est installé depuis une génération au coeur de la politique suisse. Apparemment seul contre tous, il fit échouer en 1992 le projet d'adhésion à l'Espace Economique Européen. Ecarté du gouvernement où il avait mis un pied un moment, il vient encore d'imposer, le 9 février, une initiative populaire contre "l'immigration de masse" que beaucoup, au-delà de la Suisse,imiteraient volontiers.

Etrange paradoxe : il n'a de cesse de vouloir rétablir des frontières qu'il a toujours franchies lorsqu' en homme d'affaires avisé, il construisait son insolente fortune sur les marchés d' Asie et les produits financiers volatils.

En outre, Blocher s'adresse à un pays on ne peut plus intégré à l'économie internationale et qui en tire sa prospérité : moins de 4% de chômeurs... Ce que craint le "plombier suisse", c'est moins la concurrence que le bouleversement de son " paysage mental". Ce qui est parfaitement compréhensible.

Dans l'histoire, l'économique n'explique pas tout. Un multimilliardaire peut être saisi de névrose et un pays prospère de mélancolie. Que se passe-t-il quand ils se rencontrent ?

Evénement(s) lié(s)

Deux grandes séances parlementaires reconstituées par la Comédie Française

L'expérience Blocher

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.