Umberto Eco au Ritz à Paris en 1980
Umberto Eco au Ritz à Paris en 1980 © Mario Dondero /

De quoi était-il professeur ? De sémiotique : le mot impressionnait un peu dans les années 1960-1970. C’est, tout simplement, la science des signes. Mais il enseignait tout aussi bien l’esthétique, l’histoire, la philosophie. L’Italie avait déjà connu un savant tous azimuts, Pic de la Mirandole : Eco en était un autre.

La France, à y regarder de près, ne comptait pas de personnage équivalent. Un intellectuel généraliste mais disposant d’un vraie science, multiforme et capable de croiser les registres en connaissance de cause. Un intellectuel passionné par l’époque mais qui cherchait à expliquer, à englober, à apaiser plutôt qu’à trancher entre le bien et le mal… Avons-nous cela en rayon ?

Et, en plus d’être carré d’esprit, il était rond de chair. Très assuré, certainement, dans sa supériorité, il cherchait constamment à être sympathique. Il nous emmenait dans la culture comme dans un pays de cocagne, il était un guide d’une humeur constamment joyeuse. Eco, c’était le gai savoir.

Archives diffusées :

-France Culture "Tire ta langue" de Jean-Louis Ezine 20/04/1988

-France Culture "Le bon plaisir" de Francesca Piolot 02/11/1985

-France Culture "Le temps des écrivains" de Christophe Ono-dit-Biot 16/05/2015

-France Inter "Eclectik" de Rebecca Manzoni 20/10/2007

-Antenne 2 "Bouillon de culture" de Bernard Pivot 20/02/1998

Evénement(s) lié(s)

Soirée hommage à Umberto Eco

Mots-clés:
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=

(ré)écouter La marche de l'histoire Voir les autres diffusions de l'émission