Les tableaux que possède le Louvre et qui formeront la base de l’exposition d’octobre ont été vendus au roi de France. Vinci, à son époque, avait trouvé une manière d’être libre : il s’était fait désirer par les princes. Peut-on d’ailleurs soutenir qu’à son époque, existait une nation italienne ?

Le château d'Amboise dessiné par Léonard de Vinci depuis sa chambre du Clos Lucé
Le château d'Amboise dessiné par Léonard de Vinci depuis sa chambre du Clos Lucé © Getty / Xavier ROSSI

Il paraît qu’à l’Elysée, on songe à inviter le président de la République italienne, Sergio Mattarella, en visite d’état. Démocrate-chrétien issu du vieux monde et incarnant une autorité morale, il est le seul dirigeant italien en poste qui inspire encore confiance aux gouvernements français. On se souvient qu’après une énième provocation du gouvernement italien, la France avait rappelé notre ambassadeur : c’est le président Mattarella qui, à son retour, l’a reçu et réconforté.

Matteo Salvini d’un côté, Emmanuel Macron de l’autre

Chacun veut assurer le leadership de son camp dans l’Union européenne. Les frottements ont été nombreux dans le passé immédiat : les chantiers de l’Atlantique et, en Méditerranée,  la Libye et les migrants. L’attitude à adopter vis à vis de Poutine en Russie ou de Maduro fait aussi débat entre les deux pays. Le gouvernement italien ne pouvait pas manquer l’occasion supplémentaire que lui offre le 500ème anniversaire de la mort de Vinci.

Un dispositif de prêts avait été mis au point

Deux Vinci de France en Italie en 2015, des Vinci d’Italie en France pour une grande exposition au Louvre décalée en octobre afin de permettre à l’Italie de célébrer la date anniversaire précise du 5 mai ;  il était encore prévu l’envoi de plusieurs Raphael du Louvre au Quirinal. La sous-secrétaire d’Etat aux biens culturels, qui appartient à la Ligue d’extrême droite, s’est empressée de dénoncer cet accord comme absurde. Le directeur des Offices de Florence a déclaré qu’il préférait démissionner plutôt que de laisser partir ses trois Vinci. Les deux tendances à l’œuvre dans le gouvernement italien entrant nécessairement en contradiction, le ministre de tutelle de la sous-secrétaire d’Etat et qui appartient, lui, au Mouvement Cinq Etoiles a tenté d’arrondir les angles tandis que le directeur de la Galerie Nationale de Parme a assuré que son Vinci pouvait descendre de ses murs. Nous en sommes là.

Les tableaux que possède le Louvre et qui formeront la base de l’exposition d’octobre ont été vendus au roi de France. Vinci, à son époque, avait trouvé une manière d’être libre : il s’était fait désirer par les princes. Peut-on d’ailleurs soutenir qu’à son époque, existait une nation italienne ? Peut-être même pas une nation française. Aujourd’hui les nationalistes italiens revendiquent pourtant la Joconde comme un de leurs symboles. Aujourd’hui, ils clament : « Rendez-la nous et gardez Carla Bruni ! »

Si c’est encore possible, nous essaierons de parler autrement du rapport entre Vinci, l’Italie et la France. 

Bibliographie :

  • Les audaces de Léonard de Vinci de Pascal Brioist (Stock).
  • Divin Vinci, Léonard de Vinci l'ange incarné de Daniel Salvatore Schiffer (Erick Bonnier).
  • Léonard de Vinci. Le rythme du monde de Daniel Arasse (Hazan).
  • 4 CD François Ier, une biographie expliquée de pascal Brioist (Frémeaux/PUF).

Programmation musicale : "François Ier, musiques d'un règne", La chambre du Roy - ensemble Doulce mémoire, direction Denis-Raisin Dadre.

Evènements autour de Léonard de Vinci :

Exposition Léonard et Florence, du 25 mars au 24 juin 2019 à Florence.

Exposition Léonard de Vinci. Parade, jusqu'au 13 octobre, à Milan.

Exposition La mort de Léonard de Vinci : la construction d'un mythe, organisée au Château d'Ambroise en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, du 2 mai au 2 septembre 2019.

Web-documentaire interactif en 13 épisodes "Sur les pas de Léonard" par Pascal Brioist.

Les invités
  • Pascal BrioistProfesseur des Universités à l’université François Rabelais de Tours
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.