Rediffusion de l'émission du 01/12/2011

Les oubliettes voire les cages de fer... Les coups tordus conçus par un dégénéré démoniaque... Elle court, elle court encore la légende noire du roi au chapeau. Et si Louis XI, simplement, n'avait été qu'un prince du Moyen Age possédé comme les autres par l'esprit de guerre ?

Louis XI, roi de France vers 1400
Louis XI, roi de France vers 1400 © bridgemanartondemand.com / bridgemanartondemand.com

Il s'estimait toutefois d'une essence dynastique supérieure puisque Dieu l'avait fait roi d'une France qui ne pouvait avoir d'égale. Né en 1423 dans la cité-refuge de Bourges, élevé dans un pays en guerre, toute son intelligence et son imagination, qui étaient grandes, tendaient en conséquence vers un but unique: l'élargissement du territoire et de l'influence de la Couronne.

Pour le reste, c'était un personnage désespérément humain. Mieux pourvu d'entendement que de beaux vêtements, il poussait ses pions dans le jeu incessant des intrigues entre princes, jeu excitant, jeu dangereux, jeu à la vie à la mort. La fin de partie, il la redoutait peut-être davantage que d'autres. Désespérément humain, il n'avait rien du saint. Et d'ailleurs, il était peu préoccupé du jugement de la postérité. Elle en a profité.

France 3 diffuse ce 6 décembre un téléfilm qui est ce qu'il est. Amable Sablon du Corail publie le livre le plus complet qui puisse être, chez Belin, il est l'invité de La marche de l'histoire .

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.