Sans doute la carte s’est-elle imposée en France plus tardivement que dans les pays voisins. En tout cas, l’usage s’en perd peu à peu aujourd’hui. Du moins celui de la carte topographique classique. L’automobiliste utilisant de plus en plus le GPS, il se figure une France plate comme son écran.

Château fort médiéval de Josselin dans le Morbihan
Château fort médiéval de Josselin dans le Morbihan © Getty / Michel GILE

Et il enregistre moins les distances que le temps mis à les parcourir. Il sait qu’il lui faut peu d’heures pour aller de Lyon à Paris par l’autoroute. Alors que le courrier du roi au XVème avait besoin de près d’une semaine pour aller de Lyon à Paris, il nous suffit de peu d’heures par l’autoroute mais nous y avançons à l’aveugle, éclairés seulement de temps à autre par des panneaux du genre : le Morvan, ses châteaux, ses clochers… Il n’est pas sûr qu’aujourd’hui notre perception de l’espace soit beaucoup plus précise que celle de nos aïeux du Moyen Age…

La carte est une image mentale disposée sur un papier qui nous aide à habiter un pays. 

Mais quelles images mentales habitaient les esprits du Moyen Age ?

Ils ne pensaient évidemment pas la France comme un hexagone. Mais alors comme un carré, un cercle ? Un losange peut-être ? Ils la voyaient comme une juxtaposition de pays. Mais comment se définissaient-ils chacun d’entre eux ? En opposant les vertus du leur aux ridicules des voisins ? Il ne pouvait y avoir de Bretons sages puisqu’on n’a jamais vu de poussins gras. Les couilles des Lorrains leur tombaient des braguettes jusqu’aux chaussettes…

La production de chaque pays comptait beaucoup.

Ainsi la Brie, c’était déjà le fromage, il n’y avait pas de quoi se vanter exagérément mais c’était déjà mieux que d’offrir seulement des raves et des navets.

On était heureux en France à mesure de la fécondité de son pays. Les dignités diverses qu’il pouvait collectionner l’embellissaient aussi. 

Mais s’il y a de beaux pays fertiles en France au Moyen Age, cela veut-il dire que nos aïeux étaient déjà sensibles aux paysages ?

Cette qualité leur a été longtemps refusée ? Qu’en est-il ?

Programmation musicale

Tri Yann - Chanson à boire 

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.