Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature à la une du magazine Le Petit Journal en décembre 1904
Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature à la une du magazine Le Petit Journal en décembre 1904 © domaine public

"Mon tombeau, vous m'excuserez de ne pas vous y recevoir"...Le poète se doutait-il que, cent ans après son enterrement, il n'aurait plus beaucoup de visiteurs ?

Même à Arles, sa capitale, l'anniversaire de sa mort, à la veille de la Grande Guerre, est fêté bien discrètement. "La Provence chantait et le temps courut/Et de même qu'au Rhône la Durance/Perd à la fin son cours/ Le royaume de Mistral/ Dans le sein de la France s'endormit."

Que s'est-il passé? Quel mur a barré la coulée de la Renaissance provençale du XIXème ? S'est-elle tarie d'elle-même ? L'homme qui l'avait le mieux incarnée est maintenant négligé et, pis, controversé par les occitanistes modernes. Bien qu'écrivant d'abord dans sa langue d'oc, il a pourtant exercé une influence sur toute une littérature française, de Barrès à Valéry. Et il lui a apporté un prix Nobel de littérature - c'était dans la plus haute antiquité en 1904 quand sur l'Arles romaine soufflait le vent grec d'Homère.

Photo homepage : Frédéric Mistral © Lebrecht Authors - Lebrecht Music & Arts - Corbis

Les liens

Musée Frédéric Mistral Musée Frédéric Mistral Avenue Lamartine13910 MAILLANETel : 04 90 95 84 19Fax : 04 32 62 85 34Email : ot.maillane@wanadoo.frC’est la maison où Frédéric Mistral vécut avec son épouse et reçut de nombreuses personnalités : le grand chef de cuisine de la Reine d’Angleterre : Escoffier ; le roi de Belgique ; le président Poincaré…Dans ce lieu, tout rappelle sa vie, ses œuvres, sa poésie, ses relations (portraits, peintures, sculptures.) ce sont autant de témoignages d’amitié venus du monde entier, saluer et rendre hommage à celui qui fut le fondateur le plus actif du Félibrige et qui reçut le Prix Nobel de Littérature en 1904.

Museon Arlaten Musée actuellement en travaux pour rénovation Situé au cœur de la ville d'Arles dans les Bouches-du-Rhône, le Museon Arlaten, « musée arlésien », est installé dans l'ancien collège des Jésuites et l'hôtel Laval-Castellane appuyés sur le forum romain, témoins insignes de l'architecture et de l'histoire provençales de l'époque antique au XVIIIe siècle. Créé à l'initiative du poète Frédéric Mistral (1830-1914), il dresse un panorama de la Provence rhodanienne, de la fin du XVIIIe siècle à aujourd'hui.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.