Série "les grands livres"

Don Quichotte, avant d'être le héros d'un livre, c'est d'abord le lecteur d'autres livres: les romans de la Table Ronde ou Amadis de Gaule qui, en Espagne, leur fit suite avec un grand succès. Il croit tellement en la puissance des livres que, du monde visible qu'il va affronter en plein jour, il attend la production d'aventures et de signes aussi forts que ceux qu'il a lus à la chandelle.

Don Quichotte lisant des romans de chevalerie - Philippe-Auguste Jeanron
Don Quichotte lisant des romans de chevalerie - Philippe-Auguste Jeanron © RMN / RMN

Don Quichotte, c'est aussi un personnage qui saute hors des pages du texte. Celles-ci sont à peine imprimées, pour la première fois en Espagne en 1605, que le fier hidalgo a déjà pris sa liberté. Et, avant même qu'elles ne soient traduites dans toutes les langues, il a déjà franchi les Pyrénées de son propre chef.

Peut-être les plus grands livres sont-ils ceux qui n'ont même pas besoin d'être lus pour être élus. Don Quichotte, c'est une matière inépuisable offerte à toutes les mains qui en font, à leur goût, la figure du ridicule ou celle de l'espérance ou bien encore celle du désabusement.

Les plus grands livres, sûrement, sont ceux que n'épuise aucune analyse.

Evénement(s) lié(s)

Le Cirque Hirsute dans "Le Blues de la Mancha"

Les liens

Le site du Cirque Hirsute

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.