Heinrich Himmler avec sa femme Margarete et sa fille Gudrun
Heinrich Himmler avec sa femme Margarete et sa fille Gudrun © cc / Bundesarchiv

Les cendres de Himmler dispersées, après son suicide, dans une forêt à la fin de mai 1945. En revanche, une partie de ses papiers privés est alors récupérée dans sa propriété de Gmund en Bavière par des soldats américains. Il se trouve qu'ils sont actuellement la propriété d'une cinéaste israëlienne, Vanessa Lapa. Celle-ci les a utilisés pour "Un homme décent", un film qu'elle vient de présenter au festival de Berlin. Simultanément en est donnée une édition très médiatisée mais soignée. En France, c'est chez Plon.

Lettres de Himmler à Marga, son épouse, rencontrée alors qu'à 27 ans, il était encore bien embarrassé de lui-même. Lettres de Marga à son "cher petit chéri" qui, petit permanent du jeune parti nazi ou chef de la police du IIIème Reich, ne cesse de battre la campagne. Correspondance avec leur fille Gudrun dont la place grandit à mesure que se racornit la trop vieille Marga. La publication ne concerne que la première famille de Himmler. A partir de 1938, il en entretient une seconde, avec deux enfants aussi. Il ne conçoit évidemment pas la chose comme un adultère, ce serait "vieux style" mais comme un acte de fertilisation de la race.

En dépit des apparences de la banalité, une même radicalité prévaut chez les Himmler: dans l'intimité comme au dehors.

Evénement(s) lié(s)

Deux grandes séances parlementaires reconstituées par la Comédie Française

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.