La Montagne Pelée, avec ses 1243 mètres qui surplombaient la rade de Saint Pierre ne s’était pas manifestée depuis un demi-siècle. On avait pris l’habitude de la regarder comme l’aïeule qui, de temps en temps émettait un peu de fumée en tirant sur sa pipe.

Ruine de la ville de Saint-Pierre en martinique après l'irruption de la Montagne Pelée en 1902
Ruine de la ville de Saint-Pierre en martinique après l'irruption de la Montagne Pelée en 1902 © Getty / Historical

Mais, depuis la fin d’avril 1902, son état suscitait de l’inquiétude. Elle était de nouveau en éruption.

Eruption d’un type connu, maîtrisé, voulut-on croire. Eruption magmatique, en réalité. Le 8 mai, une muraille de feu s’avance brusquement sur Saint-Pierre.

Il est tôt le matin. Autour de 8 heures – à Fort-de-France on n’est jamais très sûr de l’heure exacte – l’employé du téléphone de la capitale de la Martinique  parle dans cornet  avec son collègue de Saint-Pierre. Soudain, celui-ci pousse un cri, il succombe à une suffocation immédiate. On ne saura jamais à quelle chaleur a atteint la nuée de feu. Elle était cependant inférieure à 1050 degrés puisque les fils de cuivre du téléphone ont tenu. Ils sont bien les seuls.

Saint-Pierre, 26 000 habitants, était jusqu’à cet instant la ville la plus importante de l’île.

Franck Olivar, de l'équipe de La Marche de l'histoire, s'est rendu à Saint-Pierre pour l'inauguration du Mémorial de la catastrophe de 1902 et du Musée Frank A. Perret

Retrouvez sur la page d'Un lieu une histoire l'intégralité de son reportage dont vous avez pu entendre des extraits dans l'émission d'aujourd'hui.

La Martinique valorise son patrimoine lié au rhum. En témoigne l'habitation Fondation Clément, rhumerie créée au XVIIIème siècle et toujours en activité, mais aussi musée et siège de la Fondation. Un second reportage de Franck Olivar pour Un lieu une histoire

Bibliographie

  • L'enfer à Saint-Pierre - Dictionnaire de la Catastrophe de 1902 de Patrice Louis (Ibis Rouge).
  • 1902 au jour le jour de Patrice Louis (Ibis Rouge).
  • Le désastre de 1902 à la Martinique : (l'éruption de la montagne Pelée) et ses conséquences de Léo Rusulet (L'Harmattan).
  • Saint-Pierre : Mythes et réalités de la cité créole disparue de Léo Rusulet et Collectif (Ibis Rouge).
  • Les catastrophes naturelles aux Antilles : d'une Soufrière à une autre de Alain Yacou (Karthala).
  • Histoire des Antilles françaises de Paul Butel (Perrin).

Aller plus loin

Site du Mémorial de la catastrophe de 1902

Banque Numérique des Patrimoines Martiniquais

Généalogie et Histoire de la Caraïbe 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.