Quand le refus était invisible au milieu de l'effondrement, de l'hostilité, de l'incompréhension, quand il ne restait qu'une poignée de cendres, il n'y avait d'autre possibilité, disait Bernanos, que de souffler sur la braise. Les premières armes à reprendre étaient celles de l'esprit.

Charles Gombault (à gauche) supervisant la préparation du journal "La France" à Londres en 1942
Charles Gombault (à gauche) supervisant la préparation du journal "La France" à Londres en 1942 © domaine public / UK Ministry of Information

Pauvres feuilles ronéotées puis journaux peu à peu imprimés, mieux formalisés, habilement distribués: c'est autour de leur presse que se cristallisent en 1941-1942 la plupart des grands mouvements de Résistance. Après, il n'en surgira guère d'autres.

Ensuite, l'époque est à l'accélération. Instauration du STO, invasion de la zone Sud... Le répertoire des mouvements s'élargit vers bien d'autres formes d'action que la fabrication et la diffusion de journaux. Ceux-ci gagnent néanmoins en qualité et en influence. Iis enfoncent la presse discréditée de la collaboration.

Les équipes de Défense de la France, Franc-Tireur, La Voix du Nord etc. ne seront vaincues que... par les années d'après la Libération, la candeur de certains de leurs membres, l'opportunisme des autres et l'impossibilité d'appliquer la devise de Combat: "De la Résistance à la Révolution" ...

Evénement(s) lié(s)

Redécouvrir Jean Moulin

Les liens

Fondation de la Résistance Créée officiellement en 1993, reconnue d’utilité publique et placée sous le haut patronage du Président de la République, la Fondation de la Résistance assume trois missions essentielles : Sauvegarder la mémoire de tous les actes individuels et collectifs, ayant marqué la résistance intérieure et extérieure contre l’occupant nazi entre 1940 et 1945, en encourageant notamment la recherche historique dans ce domaine, et lutter contre toutes les formes de négationnisme.Transmettre aux jeunes générations et à la société civile les valeurs individuelles et collectives qui motivaient les acteurs de la Résistance sous toutes ses formes.Pérenniser la mémoire des associations d’anciens résistants ne pouvant plus exister par elles-mêmes.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.