Raphael Krafft a passé contrat avec un collège de St Dizier et une école d’Arc-en-Barrois. En mai, il a raconté aux élèves ce qu’il voyait de leur département en y circulant à vélo.

Les lecteurs du Journal de la Haute-Marne pourront lire ses aventures au jour le jour. C’est un des charmes de ce département. Outre ses eaux et ses bois, il dispose encore d’un quotidien rien que pour lui et qui reste animé par sa famille fondatrice. Au temps où le général de Gaulle habitait Colombey-les-Deux-Eglises, on le citait souvent dans les revues de presse sous le nom de La Haute-Marne libérée.

La Haute-Marne a un lien fort avec le papier. Diderot à Langres, Voltaire à Cirey-sur-Blaise, Louise Michel à Vroncourt-la-Côte.

Et il faudrait ajouter les Goncourt, plusieurs éditeurs dont Flammarion, Lévi-Strauss…

Les noms de Haute-Marne sonnent bien mais qui, parmi les Français, saurait les situer ? Sous l’Ancien Régime, la région était considérée parce qu’elle faisait office de frontière avec la Lorraine, c’est bien pour cela que Voltaire l’avait choisie. La Révolution a brouillé les cartes en raboutant dans un même département des morceaux de province. La situation démographique d’aujourd’hui ne facilite pas non plus l’identification. 

Ils ne sont plus que 180 000 haut-marnais. 

Au gouvernement, on trouve que tant de communes, deux députés et deux sénateurs, c’est beaucoup pour si peu d’habitants ! L’avantage, c’est qu’ici et là, dans l’immensité des forêts ou dans les prés, on peut creuser des caches pour les déchets nucléaires et planter des éoliennes…

S’il n’y avait ces heureuses perspectives, les haut-marnais ne seraient pas loin de se considérer comme inutiles. Ce qui ne déplairait pas à beaucoup d’entre eux qui demandent d’abord qu’on ne les embête pas.

Programmation musicale : René Saget

Informations complémentaires :

Facebook La Haute-Marne à vélo 

Editions Voltaire-Châtelet 

Les Compagnons de Saint-Pierre

Château de Cirey 

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.