Clio danse et s’amuse fut le titre d’une émission de ses débuts.

Il avait la soif de tout et l’envie de satisfaire ses innombrables curiosités mais comme il ne disposait ni de parchemins universitaires ni de poste d’enseignement, il lui fallait, pour vivre de l’histoire, rencontrer les goûts d’un public assez vaste. Aussi parcourut-il longtemps l’affriolant maquis des énigmes et l’aimable jardin des anecdotes. D’ailleurs, longtemps, il se présenta comme un simple homme de lettres. Mais il fut toujours soucieux d’exactitude. Pourquoi pas l’anecdote dès lors qu’elle est exacte et qu’elle dit plus qu’il n’y paraît ? Puis le jeune homme impétueux, mais qui avait aussi une longue expérience de la maladie, gagna peu à peu en profondeur et il tira parti de ses succès pour attirer son public sur de nouveaux chemins : il avait débuté avec Louis XVII mais les enfermés auxquels il se consacra plus tard s’appelaient Blanqui, Sacco et Vanzetti…

Quand on demandait aux Français dans les années 1980 de citer un historien, les trois quarts d’entre eux répondaient : Alain Decaux. Et beaucoup n’auraient pu en identifier un autre. Son succès lui avait donné une stature de notable qui lui permit de chercher l’alliance avec les universitaires qui l’avaient jusque-là regardé de surplomb. En 1979, les uns et les autres se retrouvèrent dans le même combat pour le maintien des horaires d’histoire dans l’enseignement. Alain Decaux se réserva alors le plaisir d’inviter le maître de la nouvelle histoire, Fernand Braudel, à un colloque qu’il anima à cette occasion. Et ensuite il vit avec le même plaisir le même Braudel rejoindre l’Académie française, mais après lui. Alain Decaux était homme à enterrer les haches de guerre. Il acceptait volontiers toutes les propositions de travail qu’on pouvait lui faire. Il n’aimait pas avoir à refuser non plus que de se faire des ennemis. Si les Français ont été si nombreux à le faire entrer dans leur intimité, c’est qu’ils devinaient en lui un humaniste qui pratiquait l’histoire comme un exercice d’amitié.

►►► POUR ALLER + LOIN | (RÉ)ÉCOUTER

> L'Histoire à la Télévision (2013)

> Radioscopie (1979)

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.