Leur histoire ne commence pas en 1307-1314 dans des culs de basse-fosse et sur des bûchers pour se prolonger ensuite dans un labyrinthe de survivances plus ou moins ésotériques. Elle s'ancre à Jérusalem après la reconquête sur les Turcs : ils s'établissent là où était le temple de Salomon et là où Jésus fut enseveli.

Templiers jouant aux échecs - extrait du Livre des Jeux - XIIIème siècle
Templiers jouant aux échecs - extrait du Livre des Jeux - XIIIème siècle © Radio France / BeniH

S'ils manient les armes, c'est pour garantir l'accomplissement de la Promesse. Comment, sur les lieux mêmes de la Passion, peut-on porter la croix et, d'un même mouvement, le glaive ? Etre moine et privilégier l'action sur la contemplation ?

Pionniers d'une longue cohorte d'ordres religieux-militaires, les Templiers furent les premiers à affronter cette contradiction. Pour survivre, il leur aurait fallu des succès plus durables, un soutien pontifical total, plus de pragmatisme encore et surtout plus de doctrine. Mais ils ont maintenu la contradiction près de deux siècles. Voilà le vrai mystère des Templiers, bien difficilement assimilable pour les humeurs modernes.

Evénement(s) lié(s)

Exposition "Templiers. Une histoire, notre trésor"

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.