En un siècle, le corps a été instrumentalisé et s'est vite individualisé, connaissant une véritable révolution culturelle, depuis l'idée d'entretenir, de personnaliser, de s'approprier son propre corps via notamment les tatouages, les piercings, les régimes alimentaires, les activités sportives...

Salle de gym à Londres
Salle de gym à Londres © Getty / View Pictures

Le corps standard, ordinaire d’aujourd’hui en Occident se retrouve potentiellement affranchi de toute entrave. Il est bichonné, paré, soigné dans les instituts de beauté et la cabine d’UV, et exercé. 

En attestent la fréquentation grandissante des salles de sport, les activités en plein air, l’intérêt croissant pour la randonnée et les sports de l’extrême. 

C’est là l'enjeu d'un triple régime cosmétique, diététique et plastique qui concerne d'abord la femme mais l’homme n’y coupe pas : il s'affiche désormais chaque année sur le calendrier portfolio des Dieux du stade !

Cette transformation sans équivalent du corps s’incarne aussi dans la pratique généralisée du tatouage et du piercing. Ce ne sont plus des pratiques réservées à une minorité, à des marginaux, à des bagnards et marins. Longtemps arboré comme signe d'appartenance tribale, le tatouage s'est peu à peu transformé en manifestation de notre individualité. Customiser son corps est donc vécu comme un processus d’expression personnelle.

Bibliographie

  • La silhouette. Naissance d'un défi, du XVIIIe siècle à nos jours de Georges Vigarello (Seuil).
  • Une anthropologie du tatouage contemporain : Parcours de porteurs d'encres de Elise Müller (L'Harmattan).
  • Le tatouage ou la connaissance de soi de David Le Breton (Casimiro).
  • Helena Rubinstein : La femme qui inventa la beauté de Michèle Fitoussi, Grasset.
  • Histoire du poil de Marie-France Auzépy et Joël Cornette (Belin).
  • Histoire du corps (3 volumes) de Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine , Georges Vigarello , Collectif, Seuil
  • Communications, n° 60, Beauté-Laideur, Collectif, Seuil.
Les invités
  • Pascal OryHistorien, professeur à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.