Le déficit frise les 4%, bien au-dessous de la ligne de flottaison autorisée de 3%, il manquerait 50 milliards pour boucler le budget : nous sommes en avril... 1997 et l'entrée prochaine dans l'euro exige une cure d'amincissement. Pire : l'exercice budgétaire 1998 s'annonce encore plus dangereux.

Jusqu'ici, le parallèle avec 2014 est tentant. Mais si, aujourd'hui, François Hollande devait dissoudre, ce serait contraint par la fracture qui se dessine dans sa majorité. Il lui reste sans doute un peu de temps à utiliser : on crédite les socialistes de beaucoup de défauts mais ils ne sont pas suicidaires.

En 1997, c'est le président lui-même qui précipite les choses. Sa majorité ne tient pas à un fil. Il est encore assez populaire, en tout cas bien davantage que son premier ministre. Il a des munitions dans la gibecière; néanmoins il bricole avec ses petits chimistes de l'Elysée une dissolution complètement atypique : en réalité une bombe qui lui explose au nez.

Il perd les élections. De président de la République il devient résident de la République. Il est vrai que c'est une position qui peut vous redonner une chance d'être réélu.

Heureux comme un socialiste de Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit, éditions Plon, février 2014

heureux comme un socilaiste
heureux comme un socilaiste © Radio France

Heureux, les socialistes ont tout pour l'être : l'Elysée, Matignon, le gouvernement, le Parlement, les régions, la moitié des départements, les grandes villes, la France est à eux 1 Mais cette conquête, que même les gaullistes n'avaient pu réaliser en leurs belles années, est le fruit d'une stratégie méticuleuse de quadrillage du territoire. Douze ans après avoir évoqué la prise de Lille par Martine Aubry dans leur best-seller La Dame des 35 heures, Philippe Alexandre et Béatrix de L'Aulnoit racontent cette conquête dans ses épisodes les plus saignants : Marseille et sa dérive mafieuse, l'Ile-de-France et ses associations innombrables, le Pas-de-Calais et le trésor très convoité des Houillères, Paris enfin où la droite a prêté à la gauche un concours inattendu. Pour mettre un comble à leur bonheur, il ne reste aux socialistes qu'à gagner la confiance des Français. Et, en attendant, ils ont tout mis en place pour conserver coûte que coûte leurs chers bastions. - Dictionnaire amoureux de la politique de Philippe Alexandre, Editions Plon, novembre 2011

Dictionnaire amoureux de la politique
Dictionnaire amoureux de la politique © Plon

"Ah ! vous aimez la politique ?" Et l'on vous foudroie du regard. Si l'on en croit experts et sondages, entre les français et la politique, ce serait le grand désamour. Mais à la première péripétie, à la première réplique, sans parler des grandes batailles que sont les élections présidentielles, la passion reprend le dessus, s'empare des cafés et des repas de famille. Depuis la Révolution, le peuple français vibre et s'enflamme pour la politique, pour ses beaux gestes et ses grands discours comme pour ses écarts et ses turpitudes. Dans un dictionnaire de la politique, si amoureux soit-il, il y a les enveloppes et les prébendes, mais aussi la vérité, la confiance et ce beau mot d'"ambition" qui résume tout. Ce livre prouve qu'on peut aimer la politique sans fermer les yeux sur ses égarements ni oublier qu'elle a sacrifié tant de vies et d'illusions au long de notre histoire. - Nouveaux paysages de campagne de Philippe Alexandre, éditions Grasset, septembre 1997

Nouveaux paysages de campagne
Nouveaux paysages de campagne © Radio France / Grasset

Commencée dans la mélancolie pour s'achever en éclat de rire, c'est l'histoire absurde d'une saison entre enfer et paradis. Ne cherchons pas à comprendre. Il suffit de suivre la campagne, à son rythme, sans s'efforcer de la précéder ni rester à la traîne. On saute des ravissements de Robert HUE aux certitudes d'Alain JUPPE, de la solitude de JOSPIN aux égarements de CHIRAC. On se laisse porter par la foule qui navigue entre manifestations de rue et sautes d'humeur passagères. On accompagne les ténors et les comparses à travers la France indécise, mobilisée à contretemps par un magistral apprenti sorcier. On se berce un jour d'illusions, et le lendemain on s'effondre. On chante et l'on se lamente, on trépigne puis on s'enlise. Il ne faut pas en perdre une miette et à la fin, quand le rideau tombe sur la tragi-comédie, tout devient limpide. Je vous invite à refaire avec moi cette traversée de la France électorale et à partager le plaisir extrême que j'y ai pris. A la fin, la morale gagne. Le peuple, que l'on croyait blasé et aigri, s'accorde le dernier mot. Il ne reste qu'à applaudir aux impayables clins d'œil de la Providence, féliciter les naïfs qui ont gagné et consoler ceux qui ont perdu. Bon voyage. ### Autres parutions sur le sujet

  • Histoire secrète de la dissolution, Collectif, Collection Libération, éditions Plon, 1997
  • L'incroyable septennant. Jacques Chirac à l'Elysée (1995-2002) de Philippe Goulliaud et Marie-Bénédicte Allaire, éditions Fayard, septembre 2002.
  • Chirac dans le texte d'Yves Michaud, éditions Stock, septembre 2004

  • Cahiers secrets de la Ve République. Tome 3, 1986-1997 de Michèle Cotta, éditions Fayard, novembre 2009

  • Le temps présidentiel. Mémoires, tome 2 de Jacques Chirac, éditions Pocket, 2012

Le documentaire Dans la peau de Jacques Chirac , réalisé par Michel Royer et Karl Zéro, mai 2006

Dans la peau de Jacques Chirac
Dans la peau de Jacques Chirac © Radio France

Autobiographie non autorisée. Docu-marrant. Un hommage à notre plus grand acteur français. De 1967 à nos jours, Jacques Chirac est apparu tous les jours à la télévision : des millions d'heures de gestes d'automate, de diction saccadée, de cavalcades fiévreuses. Et si à l'heure du bilan, Jacques Chirac décidait de dire tout, de rétablir sa vérité ?C'est le pari de Dans la peau de Jacques Chirac : Karl Zéro et Michel Royer revisitent les meilleurs moments de ces quarante années d'archives de la "geste chiraquienne". C'est le Président lui-même qui justifie le sens de cette quête éperdue du pouvoir... quand la réalité dépasse la fiction !

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.