Il y a quarante ans, le ministre de la Défense Michel Debré et son secrétaire d'Etat André Fanton ne se doutaient pas qu'ils déclenchaient une longue histoire. Ils croyaient seulement pouvoir étendre un camp militaire sur un causse inconnu de l'immense majorité des Français.

Affiche du mouvement de la lutte du Larzac
Affiche du mouvement de la lutte du Larzac © domaine public

Pour les paysans de l'endroit et leurs alliés venus de plus en plus nombreux d'un peu partout, ce fut une aventure humaine, traversée de contradictions qu'on pourrait être tenté d'oublier.

Pour la mémoire populaire, c'est devenu une chanson de geste mais où la facétie à sa place. Les moutons c'est sympa, surtout quand l'encre qui sert d'habitude à les marquer est utilisée sur le blindage des chars: "Faites labour pas la guerre" .

Longue histoire et puissant symbole... Depuis le démontage du Mc Do de Millau de 1999, le groupe militant qui s'est perpétué sur place est passé du local au global. Dans les batailles d'images de notre époque, le Larzac est dorénavant un label-monde que cherche à afficher tout mouvement de résistance civile lorsqu'il veut sauvegarder un territoire - à Notre-Dame des Landes par exemple...

Les liens

Larzac.org Le site n'a pas pour vocation de présenter l'ensemble du Larzac de manière exhaustive, mais plutôt le "Larzac militant", cette partie du causse englobée, entre 1971 et 1981, dans le projet d'extension du camp militaire de La Cavalerie et qui, depuis la victoire de ses défenseurs, est devenue, et reste encore aujourd'hui, un véritable laboratoire social novateur. Le mot "Larzac" employé ici doit être entendu comme un terme identitaire (la communauté de population engagée dans la lutte locale passée et les luttes sociales actuelles) plus que géographique.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.