12000 habitants et 2800 chevaux qui… nourrissent 10% de la population active. Les autres activités industrielles de la ville se sont effacées ; l’employeur numéro 1, c’est le cheval.

Grand Prix de Diane Longines en 2013
Grand Prix de Diane Longines en 2013 © cc / Arnaud Chevalier

Depuis le XIXème siècle, il a été remplacé par les machines, exclu de la circulation urbaine et des mobilisations armées. Mais par la grâce des courses qui sont devenues à leur tour une industrie, le cheval est resté dans le cadre des logiques économiques contemporaines.

Il se trouve que parmi les initiateurs de cette mutation du cheval, beaucoup venaient de l’aristocratie ancienne. Depuis, d’autres investisseurs ont relayé les vieux cavaliers à gants jaunes, les entraineurs jouent un rôle moteur, la compétition induit des sélections sévères… mais Chantilly, l’ancienne ville des princes dont l’hippodrome était menacé il y a vingt ans, demeure la capitale du cheval souverain.

Evénement(s) lié(s)

Colloque "Le cheval en images. Art et société"

Les liens

Musée du cheval de Chantilly Le nouveau Musée du Cheval, abrité dans l’écrin somptueux des Grandes Ecuries, vous accueillent à partir du 16 juin 2013. Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00, il présente plus de 200 objets et œuvres d’art liés au cheval et à son histoire.A la fois musée d'art et musée ethnologique, le nouveau Musée du Cheval est destiné à un large public, tant de jeunes que d’adultes. Sa muséographie résolument contemporaine, avec un grand nombre d'outils interactifs et d'audiovisuels, permet aux visiteurs une approche à la fois pédagogique et ludique du cheval et de son histoire.

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.