C'est, avec la Maison Blanche, l'autre centre vital de la politique américaine, Hollywood ne s'y est pas trompé qui s'est emparé de lui: on se souvient, entre autres exemples, de "Monsieur Smith au Sénat" .

Le Sénat des Etas-Unis en session - Gravure du Harper's Weekly du 1er mars 1873
Le Sénat des Etas-Unis en session - Gravure du Harper's Weekly du 1er mars 1873 © U.S. Senate

Le scrutin du 6 novembre n'est pas seulement présidentiel, il est multiple. Les Américains élisent aussi leurs 435 représentants : tout indique que les républicains garderont la majorité. Le renouvellement du tiers des sénateurs - 33 sur 100- est en revanche plus problématique. La majorité du Sénat, actuellement détenue de justesse par les démocrates, se jouera dans une poignée d'états.

Mais faut-il seulement calculer ainsi ? Obama, après tout, n'a pas obtenu le meilleur parti du Sénat quand celui-ci était tenu par son parti ! Le Sénat américain est, en réalité, une machine si singulière qu'il lui arrive de défier les pronostics rationnels et les perspectives sommaires.

Les invités
  • Vincent MichelotUniversitaire français spécialiste de l'histoire politique des États-Unis
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.