Avec le recul, on est frappé par l'abondance de la communication gouvernementale autour des attentats avortés de Villejuif. L'éxécutif, y compris par la voix de Manuel Valls sur France Inter, avait choisi de beaucoup parler...

A tel point d'ailleurs que certaines voix à droite ont évoqué une "sur-dramatisation, une surexploitation médiatique". L'argument mérite examen...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.