Les inondation du début de la semaine dans l’Herault ont été couvertes de façon très diverse selon les médias. Autant la presse écrite en a peu parlé, autant les JT y ont consacré la moitié de leurs journaux. C’est la traduction d’une évolution de l’information télévisuelle qui consacre de plus en plus de place à ces sujets « compassionnels » autour de la météo.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.