copyright : dessin original de Christophe Humbert
copyright : dessin original de Christophe Humbert © Radio France

Pour cette première émission qui va vous accompagner tout au long de l’été chaque samedi soir, Arthur Dreyfus remonte le temps en compagnie d’Ousmane Sow et part sur les traces de son enfance au Sénégal.

Parce qu’Ousmane Sow , est sculpteur. Il est né à Dakar en 1935. Mais ses premières sculptures ne sont révélées au public qu’au milieu des années 1980. 80 moins 35, ça fait 45 ans. C’est-à-dire qu’il est déjà un homme qui a vécu lorsque le monde de l’art commence à parler de son travail. Il a laissé passer les lièvres pour faire la tortue. Ce « commencement tardif », Ousmane Sow , l’a d’ailleurs expliqué lui-même, en affirmant que le moyen le plus sûr de se réaliser en tant qu’artiste était de « bien mûrir ce que l’on fait ».

Alors justement, qu’a-t-il fait avant de mûrir ?

C’est dans cette « période bleue » qu’Arthur Dreyfus vous propose de plonger afin de mieux comprendre comment Ousmane Sow s’est construit en temps qu’artiste et en tant qu’homme.

Texte de Victor Hugo, « Après la bataille »

Mon père, ce héros au sourire si doux, Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tous Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille, Parcourait à cheval, le soir d'une bataille, Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit. Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit. C'était un Espagnol de l'armée en déroute Qui se traînait sanglant sur le bord de la route, Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié. Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! " Mon père, ému, tendit à son housard fidèle Une gourde de rhum qui pendait à sa selle, Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. " Tout à coup, au moment où le housard baissé Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure, Saisit un pistolet qu'il étreignait encore, Et vise au front mon père en criant: "Caramba! " Le coup passa si près que le chapeau tomba Et que le cheval fit un écart en arrière. " Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père.

Les liens

Site officiel d’Ousmane Sow

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.