Bernard Faucon à 6 ou 7 ans
Bernard Faucon à 6 ou 7 ans © Radio France

Arthur Dreyfus reçoit ce soir le photographe et plasticien Bernard Faucon .

Bernard Faucon naît en 1950 dans le Luberon à Apt. Après des études de philosophie et même de théologie, il pratique d’abord la peinture qu’il place même au-dessus de la photographie au départ.

A 25 ans, c’est un peu par hasard qu’il commence à faire le commerce de mannequins d’enfants des années 30. Et tout à coup, vers 1974, l’envie de les photographier de les mettre en scène va naître. Il va les mêler à des vrais petits garçons. Il commence avec un mannequin puis il va créer des mises en scène qui en rassemblent jusqu’à vingt.

Sa série « Les grandes vacances » va très vite être mondialement connue.

Mais un jour, aux alentours de 1981, il rompt avec ses mannequins. Il poursuit quand même la photographie et il impose sans le savoir vraiment, la mise en scène photographique en tant que telle dans la photographie moderne.

Avec les séries « Les chambres d’amour » et « Les chambres d’or » qui suivent, jusqu’à ses portraits intitulés « Idoles et Sacrifices » il crée l’une des productions artistiques les plus originales de la fin du 20ème siècle.

Plus de 350 expositions lui ont été consacrées depuis 1977 mais en 1996, il cesse toute production personnelle d’images sur une série qui porte bien son nom : « La fin de l’image ».

Il se met à écrire, il en avait le besoin depuis longtemps.

Quand il s’agit de créer, Bernard Faucon va tout de suite à l’essentiel et pour ce faire, il revient aux souvenirs qui lui sont essentiels.

Ce sont ces instants qu’Arthur Dreyfus vous propose d’explorer ce soir, en plongeant, dans sa période bleue.

Texte anonyme, extrait d'un manuel de psychologie des années 60

"L'individuation s'accompagne pendant l'adolescence de sentiments de singularité, de délaissement, de confusion. Elle met irrévocablement fin à certains des rêves mégalomanes les plus chers à l'enfance. Ils doivent maintenant être entièrement relégués dans le fantasme : la réalisation de ces rêves ne pourra plus jamais être envisagée sérieusement. La prise de conscience de la fin irrémédiable de l'enfance, des contraintes de l'engagement dans le monde, de l'impossibilité d'échapper aux limites de l'existence individuelle - cette prise de conscience fait naître un sentiment de peur, de presse, de panique. Aussi nombre d'adolescents tentent-ils de demeurer indéfiniment dans une phase transitoire de développement, l'adolescence attardée ".

Jeu

Photo jeu
Photo jeu © Radio France

Si vous souhaitez gagner le livre Eté 2550 de Bernard Faucon devinez quel artiste célèbre se cache derrière cette photo d'enfant.

Les 5 premiers d'entre vous à laisser un commentaire sur cette page avec la bonne réponse seront les gagnants. Attention, seules les réponses envoyées après 22h seront validées.

Les liens

Le site officiel de Bernard Faucon

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.