Gonzales
Gonzales © Radio France /

Ce soir, Arthur Dreyfus invite le talentueux et non moins débridé Chilly Gonzales à plonger dans sa période bleue.

Gonzales naît Jason Beck en 1972 dans la partie anglophone de Montréal.

Très petit, il se met à jouer de la musique pour ensuite suivre une formation musicale classique. Mais Gonzales ne fait pas comme tout le monde et exploite sa culture classique d’une manière très spéciale, à sa sauce.

Il commence sa carrière musicale au Canada dans un groupe, mais tout commence véritablement lorsqu’il part s’installer à Berlin en 1998. Là-bas, il s’autoproclame « le président du Berlin underground ».

Puis, en 2003, Paris devient sa nouvelle ville d’adoption. Il y rencontre Renaud Letang , réalisateur et producteur de musique avec qui il va travailler sur les albums d’Aznavour , Birkin , Jamie Lidell , Philippe Katerine , Teki Latex ou encore de Feist .

Son gros succès à lui, c’est l’album « Solo piano » qui diffère de ses productions précédentes sur lequel il joue seul au piano.

Gonzales , c’est aussi les mains de Gainsbourg dans le film « Gainsbourg, une vie héroïque », et plus récemment, il bat le record du monde du concert le plus long en jouant pendant 27 heures et co-écrit, produit et joue dans le film « Ivory Tower » bientôt disponible en DVD.

Il y a beaucoup de chose à dire sur Gonzales , mais ce soir, nous allons essayer de mettre un peu d’ordre dans toute cette boulimie créatrice et talentueuse en plongeant ensemble dans sa période bleue.

Texte "A song about myself" de John Keath

There was a naughty Boy, A naughty boy was he, He would not stop at home, He could not quiet be - He took In his Knapsack A Book Full of vowels And a shirt With some towels - A slight cap For night cap - A hair brush, Comb ditto, New Stockings For old ones Would split O! This Knapsack Tight at's back He rivetted close And followed his Nose To the North, To the North, And follow'd his nose To the North.

Les liens

Site web officiel de Chilly Gonzales

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.