Marie de Hennezel répond aux questions d'Eric Delvaux et Patricia Martin.

Marie de Hennezel
Marie de Hennezel © AFP / FRANCOIS GUILLO

Le maintien du confinement pour les personnes âgées aurait été "injuste, discriminatoire et anti-constitutionnel", estime Marie de Hennezel, psychologue, psychothérapeute, spécialiste du vieillissement et de la fin de vie. Elle se dit "soulagée" par le renoncement du président de la République qui refuse finalement une "discrimination des personnes âgées" et en appelle à la "responsabilité individuelle". La psychanalyste déplore une tendance à "infantiliser" les plus de 70 ans.

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.