La fille du dessinateur Georges Wolinski, assassiné lors de l'attentat contre Charlie Hebdo, publie « Son éclat seul me reste » aux éditions Arlea« Son éclat seul me reste » aux éditions Arléa dans lequel elle revient sur les liens qui l'unissaient à son père.

Le dessinateur de presse Georges Wolinski au Festival de Cannes en 2008.
Le dessinateur de presse Georges Wolinski au Festival de Cannes en 2008. © Getty / Eric CATARINA / Gamma-Rapho
Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.