Simone de Beauvoir a publié il y a maintenant cinquante ans, un livre très peu connu et pourtant magistral intitulé "La Vieillesse".

Portrait de la philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste Simone de Beauvoir le 21 avril 1979 à Paris.
Portrait de la philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste Simone de Beauvoir le 21 avril 1979 à Paris. © Getty / Daniel SIMON/Gamma-Rapho

Quand je dis que je travaille à un essai sur la vieillesse,  le plus souvent on s’exclame : "Quelle idée! Mais vous n’êtes pas  vieille! Quel sujet triste…" Voilà justement pourquoi j’écris ce livre :  pour briser la conspiration du silence. À l’égard des personnes âgées,  la société est non seulement coupable, mais criminelle. 

Simone de Beauvoir était une visionnaire et avait l'art  de prévoir les grands mouvements de société comme le féminisme avec "Le deuxième sexe".

Son texte " La Vieillesse" est un livre prophétique et éminemment politique vu le nombre tragique de morts de la pandémie et surtout le nombre d'augmentations de morts en EHPAD. 

Son livre s'impose aujourd'hui pour essayer de comprendre l'actualité de cette marginalisation de ceux que l'on appelle les "vieux". 

Mais qui est vieux ? Personne n'a envie de se dire vieux, pourtant les démographes comptabilisent la vieillesse à partir de 40 ans. Simone de Beauvoir nous explique pourquoi, ouvrez grand vos oreilles ! 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.