Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions... Mais pourquoi est-ce si difficile de les tenir ? Comment comprendre que la détermination de la décision s'épuise aussi vite... ?

Bonne année 2017 !
Bonne année 2017 ! © Getty / SeanShot

Arrêter de fumer, se mettre au sport, dormir plus, passer plus de temps avec sa famille... Nos débuts d'années sont pleins de bonnes résolutions que nous prenons dans l'euphorie de cet avenir de la nouvelle année qui s'ouvre. C'est souvent aussi le souhait de repartir de nouveau, de faire de l'année qui vient une véritable année nouvelle. Et puis les premiers jours passent, les premières semaines et c'est l'heure du premier bilan et avec lui, la liste des premiers échecs.

Pourquoi est-ce si difficile de tenir ses bonnes résolutions alors que ce sont précisément les miennes ? C'est moi qui les prend, personne ne me les impose et pourtant j'ai tant de mal à m'y résoudre effectivement dans la durée. Sommes nous incapables de faire preuve de volonté ?

A quoi tient finalement notre liberté vis-à-vis de nous-mêmes ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.