Comment comprendre que des soignants dont la vie est dédiée à la guérison de leurs patients puissent être violents ou maltraitants ?

Personnel soignant
Personnel soignant © Getty / Jochen Sands

Les soignants ne sont évidemment pas maltraitants délibérément, mais certaines de leurs pratiques sont vécues par les patients comme de la maltraitance. Comment comprendre ce paradoxe ?

On trouve une piste de réponse du côté de la réflexion philosophique sur le soin que l’on désigne sous l’étiquette des éthiques du care. Au départ c’est un problème de mots : soigner en français cela veut dire à la fois faire des soins, parfois techniques, douloureux, invasifs, mais nécessaires à la guérison. Mais soigner ça veut aussi dire prêter attention, être attentifs aux détails, comme quand on dit qu’on soigne son apparence.

Alors comment soigner, guérir et prendre soin à la fois ?

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.