On y va tous et même plusieurs fois par jour, mais on en parle rarement. Que faisons-nous vraiment quand nous allons aux toilettes?

Nous sommes tous égaux devant la lunette des toilettes
Nous sommes tous égaux devant la lunette des toilettes © Getty / Kelly Sillaste

Nous commençons par y satisfaire un besoin. Les toilettes sont le lieu où nous rappelons notre condition d'être vivant, traversé par un processus - la digestion - qui le plus souvent se fait sans que nous y pensions, mais qui se rappelle  nous au moment de l'expulsion. Pendant quelques minutes, nous ne pouvons échapper à notre condition animale.

Nous sommes tous égaux devant la lunette des toilettes. Tout le monde se retrouve plusieurs fois par jour, les fesses sur la cuvette. 

Souvenez-vous de Montaigne : "Sur le plus haut des trônes, on n'est jamais assis que sur son cul". Et bien la maxime s'applique à ces trônes du quotidien que sont les toilettes. Ils nous rappellent l'égalité de nos culs - pour parler comme Montaigne - et malgré nos inégalités sociales et naturelles, les toilettes sont le lieu où nous refaisons l'expérience de notre égalité avec tous ls autres Hommes.

Un lieu où tout se passe porte close et dans la solitude. La morale veut ça : le problème de ce besoin là est le problème de son contrôle. Qui a imposé au fil du temps la dissimulation. Là où les latrines romaines étaient des lieux publics aujourd'hui on se soulage dans des lieux fermés ou derrière un arbre ou des buissons. Mais en tout cas à l'écart.

Ce qu'on ne peut pas contrôler, on le dissimule.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.