Quelle liberté avons-nous face à la nature ? Les femmes sont-elles naturellement destinées à être des mères ? Mais qu'en est-il des pères alors ?

L'instinct maternel existe-t-il vraiment ?
L'instinct maternel existe-t-il vraiment ? © Getty / Catherine Delahaye

Apparemment, la réponse est dans la question: si l’on parle "d’instinct", c’est bien qu’il s’agit d’une réalité naturelle, innée, universelle, dont personne ne peut prétendre se dispenser. Sauf que cette idée là ne fait pas l’unanimité

Les culturalistes soutiennent au contraire que l’instinct maternel est une construction sociale et qui dépend donc d’une histoire et qui répond à des besoins sociaux. Ce n’est pas parce que les mères sont le plus souvent attachées à leurs enfants, que cet attachement est naturel.

Mais soyons précis : l’idée des culturalistes ce n’est pas de nier l’attachement des mères à leurs enfants, c’est plutôt de libérer les femmes d’une obligation de maternité. En montrant que le désir d’enfant et l’attachement aux enfants ont varié dans l’histoire et varient selon les cultures, il s’agit de montrer que les formes actuelles de cet attachement ne sont que relatives et ne peuvent en aucun cas se prévaloir d’une universalité naturelle.

Mais alors n'est-ce pas tout le rapport de la féminité à la maternité qu'il faut repenser ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.