Quel plaisir avons-nous à manger et à préparer des gaufres ? Plaisir sensible, plaisir de l'enfance et pourquoi pas : frisson métaphysique ?

Degustation de gaufres à Lille, au Salon La vie est belge
Degustation de gaufres à Lille, au Salon La vie est belge © Maxppp / Sebastien Jarry

Et si la gaufre n'était pas qu'une gaufre ? Mais aussi l'occasion, en se régalant, en retrouvant des souvenirs de notre enfance, nous faisions aussi un petit exercice de métaphysique appliqué ? Parce que toute la singularité de la gaufre est dans sa forme: ce quadrillage, ce relief. Sans cette forme caractéristique la gaufre n'est pas la gaufre.

La pâte éventuellement peut servir à faire autre chose mais ce ne sera pas une gaufre...

La recette de Thibaut de Saint Maurice pour des gaufres légères et croustillantes.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.