Petite philo du sponsoring ce matin à l'occasion du Vendée Globe qui termine sa 3ème semaine de course. Que viennent faire les marques sur ce tour du monde à la voile?

Port des Sables d'Olonne en 2012 avant le départ de la course.
Port des Sables d'Olonne en 2012 avant le départ de la course. © AFP / DAMIEN MEYER

Les bateaux des skippers du Vendée Globe ne portent pas le nom de leurs femmes, mais bien celui de grandes marques du domaine de la banque, des assurances ou de la mode...Mais à quoi bon être sponsor? Certes il est bien question de communication, de publicité et d'image de marque...Mais cela suffit-il à épuiser la logique de la relation de sponsoring? Après tout sponsoriser c'est donner de l'argent pour que l'aventure puisse avoir lieu. Mais avec ce don n'est-ce pas toute la relation qui change?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.