Ce matin on s'intéresse au repassage! Et si repasser nos chemises nous permettait de mieux nous connaître ?

Je repasse, donc je suis !
Je repasse, donc je suis ! © Getty / Baerbel Schmidt

Le repassage s'impose d'abord comme une tâche ménagère contraignante. Pourquoi devons-nous porter des vêtements repassés ? N'est-ce pas le comble du conformisme social ?

Et si pourtant cette distinction entre le repassé et le froissé nous permettait de mieux comprendre la façon même dont fonctionne notre pensée ?

Plus encore : et si le repassage était une analogie de la connaissance de nous-mêmes ?

Montre-moi les plis de ton âme et je te dirai qui tu es !

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.