Notre dos est d'abord ce qui nous structure, avec sa colonne vertébrale, ce qui nous permet de nous tenir debout. Et pourtant notre dos nous echappe....

La colonne vertébrale
La colonne vertébrale © Getty / Yuri_Arcurs

Quoiqu’on fasse on ne peut pas voir immédiatement son dos. On ne peut pas non plus le toucher entièrement : il y a des espaces dans mon dos que je ne peux pas atteindre avec mes mains.

Mon dos échappe à la perception de ce corps qui est le mien

Le philosophe Merleau-Ponty a une jolie expression pour désigner cette réalité : il parle de « transcendance du corps propre ». Notre dos n'abrite-t-il pas dès lors une partie de notre dignité ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.