"Quand on tient à quelqu'un, on le retient"... nous dit la Sécurité Routière dans sa campagne spécialement conçue pour les fêtes... Mais suis-je vraiment responsable des autres ?

Boire ou conduire, il faut choisir !
Boire ou conduire, il faut choisir ! © Getty / Image Source

Comme l'an passé, la Sécurité Routière relance une campagne de sensibilisation contre l'alcool au volant au moment des fêtes de fin d'année.

L'idée c'est ne plus de s'adresser aux conducteurs...trop saouls de toute façon pour décider de façon lucide s'ils sont capables de prendre la route, mais l'idée c'est donc de s'adresser à l'entourage et d'imposer l'idée que l'on est responsable de ceux à qui l'on tient.

Mais est-ce vraiment le cas ? Est-on vraiment responsable des autres ? N'est-ce pas une responsabilité un peu trop lourde à porter ?

D'abord parce qu'elle risque de heurter notre conception de l'indépendance de chacun et puis surtout parce que si je suis responsable des autres, alors est ce que je suis responsable de tout le monde ? Cela ne risque-t-il pas de rendre cette responsabilité impraticable ?

Alors tous concernés ? Tous responsables ?

Et si la philosophie de Levinas pouvait nous aider à y voir plus clair... et donc à sauver des vies !

le site de la Sécurité Routière

► LIRE AUSSI | Trop peu de Français organisés pour rentrer en sécurité le soir du réveillon

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.