Daniel Schneidermann, journaliste et fondateur du site arretsurimages.net, analyse cette photo pour nous.

CRS en feu lors des manifestations du 1er mai 2017.
CRS en feu lors des manifestations du 1er mai 2017. © AFP / Zakaria Abdelkafi

Prise par Zakaria Abdelkafi (AFP), cette photo a fait le tour du monde.

Pour Daniel Schneidermann, "le fait de diffuser seule cette photo est une erreur d'appréciation", car durant cette manifestation, "il y a aussi eu des manifestants blessés par la police, et il y a très peu de photos".

Pourquoi le New-York Times a-t-il décidé de faire sa une avec cette photo ?

"Ils sont particulièrement polarisés sur la France en ce moment, il y a beaucoup de journalistes étrangers en France à Paris pour suivre les élections, et comme on est entre les deux tours. Quelqu'un, au New-York Times, a fait l'association entre les élections et cette photo en se disant : "La France est à feu et à sang", ce qui est totalement absurde".

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.