Avec Christian Salomé, président de l'association L'Auberge des migrants, nous revenons sur l'incendie qui a ravagé le camp cette semaine.

Pompiers essayant de stopper le feu dans le camp de Grande-Synthe, Dunkerque, le 10 avril 2017.
Pompiers essayant de stopper le feu dans le camp de Grande-Synthe, Dunkerque, le 10 avril 2017. © AFP / Philippe Huguen

Pour Christian Salomé, "la surpopulation est à l'origine de ces évènements".

L’association L'Auberge des migrants a été crée en 2008, et fournit quotidiennement des repas et de l’aide matérielle aux personnes en exil, notamment sur le camp de la Linière à Grande-Synthe.

►►► EN SAVOIR PLUS | Le camp de migrants de Grande-Synthe ravagé par un incendie

►►► (RÉ)ÉCOUTER | Docteur Françoise Sivignon: "Il n'y a pas de politique migratoire de protection et d'accueil digne de ce nom en France"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.