La prescription cinéma de Laurent Delmas : deux documentaires en salles depuis mercredi fort différents à priori mais qui, chacun à leur manière, interrogent le passé et la mémoire

Affiche de "Retour à Forbach" de Régis Sauder, et de Nostos de Sandrine Dumas
Affiche de "Retour à Forbach" de Régis Sauder, et de Nostos de Sandrine Dumas © Docks 66O, Oanna films, Vosges Télévision pour Retour à Forbach

"Retour à forbach" de Régis Sauder

Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach, ville qu'il a fuit pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu. Entre démons de l'extrémisme et déterminisme social, il s'interroge : comment vivent ceux qui sont restés ? Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l'avenir à l'heure où la peur semble plus forte que jamais.

La bande-annonce de Retour à Forbach de Régis Sauder

"Nostos" de Sandrine Dumas

A partir d’une toile de Thalia Flora Karavia, Sandrine Dumas suit les traces de l'artiste pour une série de portraits qui traversent la Grèce du XXe siècle et renoue en chemin avec sa propre histoire de famille. Entre Athènes, Istanbul, Alexandrie et Ithaque, un voyage de réconciliation.

La bande annonce de Nostos de Sandrine Dumas

L'équipe
Suivre l'émission
(ré)écouter La prescription cinéma de Laurent Delmas Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.