Un ouvrage à la couverture orange fluo dont il est difficile de passer à côté, comme s’il était urgent de s’inquiéter - vraiment - et de mesurer correctement l’état de notre jeunesse aujourd’hui en France.

Alors, de qui parle-t-on ? Des jeunes, de 18 à 30 ans. Et ce qui est tout à fait intéressant, c’est que cette analyse s’appuie sur une succession de grands sondages d’opinion ; précisément, sur cinq grandes « vagues » qui ont été réalisées - au long cours - entre 1957 et 2021. Un travail qui s’étale donc, sur un peu plus de 60 ans, c’est vous dire avec quelle netteté se dessinent un certain nombre d’évolutions.

Comment va notre jeunesse ? Sur ce point-là, vous ne serez pas totalement surpris : nos jeunes ne sont, globalement, pas heureux. Et ils sont persuadés que la période qu’ils vivent - avec le Covid - est une période « maudite » pour eux.

Ce qui est beaucoup plus inattendu, ce sont « les valeurs » de nos moins de 30 ans ! 

On n’est plus du tout - mais alors, plus du tout ! - dans l’idéologie libertaire - post-soixante-huitarde ! Puisque, tenez vous bien, c’est la famille d’abord, qui est à nouveau érigée en « totem ». Vient ensuite le travail ! Donc famille, travail… 65% des 25-30 ans considèrent d’ailleurs que « les chômeurs pourraient très bien trouver du travail s’ils le cherchaient vraiment » ! Et puis troisième valeur voulue et défendue par les 18-30 ans : ils réclament de l'autorité ; ce qui est une incroyable différence avec les époques passées, où la jeunesse au contraire, se caractérisait par son aversion à tout acte d’autorité.

Et tout ça, à forcément un impact politique voire démocratique

La démocratie ne va plus complètement de soi pour les 18-30 ans. Ils sont 47%, près d’un jeune sur deux (et parmi eux, on trouve les catégories les plus privilégiées), à estimer comme de bons modèles les systèmes plus autoritaires.

C’est une enquête foisonnante, passionnante. Son titre : « La Fracture », c’est signé Frédéric Dabi, le directeur général du Département « opinion » de l’institut IFOP. C’est publié aux éditions Les Arènes, et ça sort jeudi.

L'équipe