La prescription musicale de Thierry Dupin.

Gaël Faye, né au Burundi d’une mère rwandaise et d’un père français, s’installe en France avec sa famille en 1995, fuyant le génocide des Tutsis au Rwanda. Il est alors âgé de 13 ans et découvre rapidement le rap et le hip-hop. Il poursuit des études dans une école de commerce et séjourne à Londres pour un fonds d’investissement.

En 2010, Gaël Faye quitte la city de Londres et se lance dans l’écriture et la musique. Il forme alors le groupe Milk And Sugar avec Edgar Sekloka. Le duo est nommé ‘découverte’ au Printemps de Bourges en 2011.

En 2013, Gaël Faye publie son premier album solo, autobiographique, « Pili pili sur un croissant au beurre », sur le label Motown France. Grâce à cet album, il reçoit le Prix Charles-Cros des lycéens de la nouvelle chanson francophone. On commence à s’intéresser à lui ; France Ô diffuse le documentaire « Quand deux fleuves se rencontrent » qui retrace son parcours.

En août 2016, Gaël Faye publie chez Grasset, un premier roman, « Petit pays », pour lequel il reçoit plusieurs prix dont celui du Premier Roman Français, et surtout le Prix Goncourt des lycéens.

Depuis la sortie de son roman, Gaël Faye a travaillé sur son nouveau EP « Rythmes et botanique », un CD 5 titres vendredi 14 avril.

Ce CD est précédé du single « Irruption », illustré par un très beau clip en noir et blanc signé Rafaël Levy. C’est une chanson qui adresse un puissant message contre les discriminations, une sorte d’hymne pour la diversité, selon Gaël Faye, « Un poème volcanique aux intolérances et aux racismes qui asphyxient nt la société française ».

Gaël Faye nous avait déjà gratifié des titres de ce mini CD en avant-première sur France Inter, le 7 mars dernier, lors du concert qu’il avait donné au studio 105 dans « L’heure bleue » de Laure Adler.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.