Les visages cachés du grand Mozart : raretés, curiosités et détournements.

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) dans son atelier à Vienne (Autriche)
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) dans son atelier à Vienne (Autriche) © Getty / De Agostini / A. Dagli Orti

Générique : Jean-François Zygel

Boris Vian et Georges Pradet – Mozart avec nous
Souris, voix / Orchestre Hubert Degex

Une Plaisanterie musicale K.522 (finale)
Concentus Musicus Wien, Nikolaus Harnoncourt

Die Alte, Lied K.517
Elly Ameling, soprano / Dalton Baldwin, piano

Divertimento en ré majeur K.136 (Menuet)
Officina Musicale de L’Aquila, Orazio Tuccella

Nocturne en ré pour quatre orchestres K.286 (Menuet)
Orchestres sous la direction de Frans Brüggen

« Piu non si trovano », nocturne vocal K.549
Sandrine Piau et Valérie Gabail, sopranos / Frédéric Caton, basse / Gilles Thomé, Philippe Castejon, Lorenzo Coppola, cors de basset

Adagio en ut majeur pour harmonica de verre K.356
Thomas Bloch, harmonica de verre

Tchaïkovski – Suite n°4 en sol majeur « Mozartiana » (3e mvt)
Orchestre symphonique de l’Académie d’Etat, Evgeni Svetlanov 

Petite gigue en sol majeur K.574
Paul Badura-Skoda, pianoforte viennois de 1790

Fugue pour piano en ut majeur K.394
Glenn Gould, piano

Jean-François Zygel – Improvisation sur la 40e symphonie

Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.