Le plaisir de cafarder avec Edith Piaf, de noyer son chagrin avec Billie Holiday, de déprimer avec Gabriel Dupont, de zoner avec Jules Massenet, de s'ennuyer avec Charles Trenet, de se consoler avec Mozart...

Sombre dimanche en piano
Sombre dimanche en piano © Getty / Dina Belenko Photography

Jean-François Zygel : Générique 

Edith Piaf - Je hais les dimanches

Damia - Sombre Dimanche 

Sarah Vaughan – Sombre Dimanche (Gloomy Sunday)

Billie Holiday – Sombre Dimanche (Gloomy Sunday) 

Piotre Lechtchenko - Sombre Dimanche (Mratschnoje Woskresenje)

Jules Massenet - Dimanche soir (Scènes alsaciennes)
Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire, Albert Wolff

Gabriel Dupont - Après-midi de dimanche (Les heures dolentes)
Anne Queffélec, piano

Élyane Célis - Vous n’êtes pas venu dimanche

Charles Trenet - Les enfants s’ennuient le dimanche 

Jean-François Zygel – Après la pluie

Wolfgang Amadeus Mozart - Andante et Variations pour piano à quatre mains
Radu Lupu, Murray Perahia, piano

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.