Les visages cachés du grand Mozart : raretés, curiosités et détournements.

Leopold Mozart avec ses enfants Wolfgang et Nannerl au piano, le portrait de leur mère décédée sur le mur. Huile sur toile de Johann Nepomuk Della Croce, vers 1780.
Leopold Mozart avec ses enfants Wolfgang et Nannerl au piano, le portrait de leur mère décédée sur le mur. Huile sur toile de Johann Nepomuk Della Croce, vers 1780. © Getty / Imagno

Générique : Jean-François Zygel

Sigismund Neukomm – Libera Me
La Grande Ecurie et La Chambre du Roy, Jean-Claude Malgoire

Antoine Hervé – Amadeus Blues (album « Mozart, la nuit »)
Antoine Hervé, piano / François Moutin, contrebasse / Louis Moutin, batterie / Markus Stockhausen, trompette 

Mozart – Ach, ich fühl’s (La Flûte enchantée)
Sandrine Piau, soprano / Orchestre baroque de Fribourg, Gottfried von der Goltz

Mozart – Adagio pour deux clarinettes et trois cors de basset
Les Flamands noirs (album « Ah Mozart »)

Mozart – Kyrie en ré mineur K 341
London Symphony Orchestra, Sir Colin Davis

Mozart – Das Lied der Trennung
Rita Streich, soprano / Erik Werba, piano

Mozart – Sonate pour violon et piano en mi mineur (2e mvt)
Arthur Grumiaux, violon / Clara Haskil, piano

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.