Le concerto pour soliste et orchestre : dialogue fécond, duel sans merci ou tendre complicité ?

Aujourd’hui, c’est concerto !
Aujourd’hui, c’est concerto ! © Getty / Franziskus Von Lucke / EyeEm

Générique : Jean-François Zygel

Ludwig van Beethoven – 2e concerto pour piano (3e mvt)
Steven Lubin, pianoforte / Académie de musique ancienne, Christopher Hogwood

Joseph Haydn – Concerto pour trompette (3e mvt)
Alison Balsom, trompette / Die Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Thomas Klug

Giovanni Bottesini – 2e concerto pour contrebasse (2e et 3e mvts)
Edgar Meyer, contrebasse / Saint-Paul Chamber Orchestra, Hugh Wolff

Domenico Caudioso – Concerto pour mandoline (3e mvt)
Julien Martineau, mandoline / Concerto Italiano, Rinaldo Alessandrini (album « Come una Volta »)

Antonio Vivaldi – Concerto pour basson RV499
Sergio Azzolini, basson / L’Aura Soave Cremona

Robert Schumann – Konzertstück pour quatre cors (1er mvt)
Nigel Black, Peter Blake, Laurence Davies, Laurence Rogers, cors / Philharmonia Orchestra, Christian Thielemann

Ludwig van Beethoven– Concerto pour piano (transcription du concerto pour violon en ré majeur – 3e mvt)
Gottlieb Wallisch, pianoforte / Orchestre de l’Académie de Vienne, Martin Haselböck

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.