Par Danielle Messager

Ce 1er janvier marque effectivement l'entrée en vigueur de cette mesure figurant dans la loi de financement de la sécurité sociale: remboursement intégral de la contraception pour les jeunes filles de 15 à 18 ans. Ca concerne la pilule mais aussi tout contraceptif qui n'était jusqu'à présent remboursé que partiellement, en général autour de 65%. Environ 1million 200 000 jeunes filles sont concernées. Cela devrait coûter 5 millions d'euros à l'état mais la mesure était réclamée depuis longtemps. Seuls les plannings familiaux peuvent délivrer une contraception anonyme et gratuite, des centres en nombre très insuffisant.

- Ca concerne aussi l'interruption volontaire de grossesse ?

L'IVG sera aussi à partir d'aujourd'hui totalement pris en charge, pour toutes. Ce n'était le cas, auparavant, que pour les mineures… Pour les majeures, le taux de remboursement variait entre 70 et 80%.

A noter que le remboursement intégral de la contraception pour les mineures est encore jugé insuffisant, ainsi pour Nathalie Bajos, chercheuse à l'Inserm et spécialiste de la contraception, les 20-24 sont particulièrement touchées par la crise et ça va de pair avec une moins bonne contraception, il faudrait aussi penser à elles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.