Par Laëtitia Saavedra

une lycéenne fugueuse retrouvée en loire-atlantique
une lycéenne fugueuse retrouvée en loire-atlantique © reuters

Geneviève, cette lycéenne de 16 ans au Puy-en-Velay, en fugue depuis un mois, est finalement rentrée chez elle hier.

Mais quel est le dispositif à suivre quand son enfant est en fugue ?

Chaque année, 45.000 enfants de moins de 18 ans font une fugue. La première des choses à faire, c'est un signalement à la police ou à la gendarmerie. L'enfant est alors automatiquement inscrit sur le fichier des personnes recherchées.

Deuxième cas : si les parents pensent que leur enfant est parti sous la contrainte, ils peuvent déposer plainte pour « soustraction de mineur » ; une enquête préliminaire est ouverte.

- E st-ce le cas pour Geneviève ?

Non. Selon le procureur du Puy-en-Velay, il n'y a pas eu séquestration. Il s'agit d'un acte volontaire et réfléchi.

Le problème, c'est que selon le Code civil, tout enfant mineur doit habiter chez ses parents ou chez ceux qui ont l'autorité parentale sur lui, sauf autorisation de leur part ou bien si l'enfant est émancipé, ce qui n'est pas le cas de Geneviève.

Donc pour faire respecter la loi, les forces de l'ordre pourraient intervenir. Mais la meilleure option reste tout de même le rétablissement d'un vrai dialogue avec l'enfant.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.