Par Valérie Cantié

Les jeunes donnent plus facilement leur sang. Ils voient ça comme un premier acte de citoyenneté, un acte solidaire, un geste utile : c’est en tous cas ce qui ressort des sondages.

échantillon de sang
échantillon de sang © radio-france / Graham Colm

Un donneur sur cinq a entre 18 et 24 ans en France. Mais souvent, ils déclarent ne pas donner parce qu'ils ne sont pas sollicités, pas assez en tous cas, ou qu'ils ne savent pas où aller.

Du coup, la semaine prochaine, l’Etablissement français du sang lance une campagne pour mobiliser les étudiants. Le slogan : « On est plus qu’amis, on est donneurs de sang ».

__

- En quoi consiste cette campagne ?

Des collectes seront organisées sur les campus de toutes les universités françaises, mais aussi dans les écoles d’enseignement supérieur, les écoles d'infirmières par exemple, car il faut avoir plus de 18 ans pour donner et les jeunes de 18 à 24 ans ce sont plus de 5 millions de personnes en France, près de 10 % de la population.C’est donc un vivier qui peut davantage être exploité.

Au total, un million de malades sont soignés chaque année grâce à un don de sang en France. 10.000 dons sont nécessaires chaque jour. Les femmes peuvent faire jusqu’à 4 dons de sang par an, les hommes, jusqu’à 6.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.