Par Laëtitia Saavedra

La réponse est à lire dans le sondage publié aujourd'hui par le tout nouvel Observatoire des jeunes et des familles de la Fondation des apprentis d'Auteuil. Un peu plus de 1000 jeunes de 18 à 25 ans et 1000 familles ont été interrogés.

Première surprise : les jeunes ont plutôt confiance en l'avenir, à 52%. Même si les difficultés économiques les angoissent, 8 sur 10 estiment qu'ils obtiendront ce qu'ils veulent et les principaux obstacles seront le travail et le logement.

- Qu'en pensent les familles ?

Elles ont un regard assez négatif sur les jeunes. Elles les trouvent conformistes, estiment qu'ils n'ont pas de limites et doutent même de leurs capacités à préparer leur avenir.

Pour les 18-25 ans au contraire, on peut profiter de la vie et de se construire tout en assumant les responsabilités que cela implique.

Concernant l'éducation, 9 familles sur 10 estiment ne pas avoir de difficultés à poser des limites à leurs enfants. Quant à l'école, 1 jeune sur 2 s'y ennuie et c’est la faute aux enseignants, qui ne s'impliqueraient pas suffisamment.

Enfin, à la question « quelle est la famille idéale ? », la réponse est à 75% « un couple marié avec enfants ». De quoi faire sursauter les défenseurs de l'union libre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.